UNION SPORTIVE DE OIZÉ : site officiel du club de foot de OIZÉ - footeo

Entretient avec Wilfried Fournier, notre nouvel entraîneur Séniors

13 février 2018 - 13:14

 

USO : Bonjour Wilfried,

Tout d’abord bienvenu à toi à Oizé !!!

Merci d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions.

 

USO : Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?

WF : J’ai 37 ans, je vie en couple et j’ai une petite fille de 9 mois.

D’un point de vue professionnel, je suis chauffeur et je livre des marchandises en urgence partout en Europe.

 

USO : Avant de devenir entraineur, tu as été joueur. Peux-tu nous présenter ton parcours de joueur ?

WF : J’ai commencé le foot à Ecommoy ou je suis resté jusqu’à mes 12 ans.

J’ai ensuite été joué pour l’INF de Tours pendant 2 ans.

Ensuite je suis devenu aspirant pro au MUC 72 ou j’ai pu jouer avec les U15 et les U17 nationaux puis avec la réserve professionnelle du MUC 72. J’ai pu y côtoyer la génération des Didier Drogba, Laurent Bonnart, Gregory Cerdan, Yohann Pelé, James Fanchone …

J’ai ensuite rejoint mon ancien coéquipier, Olivier Pignolet (avec qui j’ai évolué en réserve du MUC 72 et qui est ensuite devenu joueur professionnel, toujours au MUC 72), qui avait pris à l’époque la tête de l’équipe d’Ecommoy qui jouait à ce moment-là en CFA 2.

Ma carrière de joueur s’est enfin terminée à Clefs, dans le Maine-et-Loire (49) où j’ai passé quatre saison en tant qu’entraineur/joueur. Nous avions décidé, alors, de reprendre, avec quelques amis et ancien partenaires d’Ecommoy, un club qui était en sommeil. 

 

USO :  C’est donc à ce moment-là que tu es devenu entraineur. Qu’est ce qui t’a donné envie de devenir entraineur ?

WF :  Je suis un meneur d’hommes, j’ai un esprit d’équipe et j’aime l’idée de pouvoir aider les autres à progresser. Ce qui me plait dans le fait d’entrainer, c’est de pouvoir transmettre les bases d’un sport qui me plait à des joueurs de tous niveaux et issus d’horizons différents.

 

USO : Après nous avoir présenté ton parcours de joueur, peux-tu nous parler de ton parcours d’entraineur justement ?

WF : Comme expliqué précédemment, j’ai commencé à entrainer à Clefs. J’étais encore joueur à l’époque en parallèle. Nous sommes partis de la 5ème division et avons remontés le club jusqu’en 2ème division.

J’ai ensuite rejoint le club de Pontvallain afin de me rapprocher d’Ecommoy où je résidais encore à l’époque. J’avais été contacté par Patrick Authié, mon ancien président à Ecommoy et qui était devenu le président du club de Pontvallain. 

Un an plus tard, j’ai pris les rênes de l’équipe de Cérans-Foulletourte avec qui j’avais déjà eu des contacts la saison précédente (avant de finalement rejoindre Pontvallain). J’y suis resté de 2014 à juin 2017. 

J’ai ensuite décidé de prendre une année pour profiter de ma fille qui venait de naitre.

Après 6 mois de recul, le foot commençait à me manquer. C’est à ce moment-là que le club de Oizé m’a contacté. Je connaissais quelques joueurs, le club est tout près de chez moi puisque j’habite maintenant à Guécélard et le projet du club m’a paru très intéressant. J’ai immédiatement accepté ce challenge.

 

USO : Cela fait maintenant un mois que tu as pris tes fonctions au club. Que pense tu de notre club ?

WF :  C’est un club très conviviale, il y a une très grande proximité entre les gens.

Il y règne une ambiance familiale où chacun n’hésite pas à mettre la main à la patte.

 

USO : Depuis ton arrivée, les conditions climatiques ne sont pas simple, les entrainements sont un peu particuliers, un seul match a pu être joué. Comment arrive tu à « occuper » tes joueurs ?

WF : En effet, les conditions sont loin d’être idéales. Néanmoins nous profitons de cette période pour travailler la condition physique.

Heureusement nous pouvons également utiliser le city stade, ce qui permet aux joueurs de toucher un peu le ballon et ce qui me permet de les observer balle aux pieds.

J’ai également organisé deux sorties VTT afin de pouvoir passer du temps avec mes joueurs et d’apprendre à mieux les connaitre, dans un contexte également différent de celui du football et de la compétition.

 

USO : J’ai pu t’observer lors de ton premier match à Moncé-en-Belin. Tu étais plutôt calme et très silencieux (presqu’en retrait) sur ton banc. Es-tu toujours comme ça ou étais-ce dû au contexte particulier (tu n’étais au club que depuis une semaine, tu n’avais pas pu voir tous tes joueurs à l’entrainement …) ? Quel style d’entraineur es-tu ?

WF : Pour ce match, je me suis mis volontairement en retrait, je voulais pouvoir observer mes joueurs en compétition surtout que les entrainement qui ont précédés ce matchs ne m’avaient pas permis de voir grand choses.

En revanche, vous constaterez rapidement que je suis beaucoup moins calme habituellement. Je suis plutôt un « aboyeur ». Je cri beaucoup de mon banc afin de guidé mes joueurs au maximum. Mais je reste toujours positif dans mes consignes.

De plus, je défends toujours mes joueurs face à la critique.

 

USO : Maintenant que tu les connais un peu plus, peux-tu nous parler un peu de tes joueurs ?

WF : J’ai remarqué quelques leaders, mais dans l’ensemble je les ai trouvés plutôt timides. J’attends vraiment que certains s’affirment aussi bien dans le vestiaires que sur le terrain. 

 

USO : As-tu déjà pu remarquer des points forts et/ou des points faibles chez tes joueurs ?

WF : J’ai pu remarquer quelques carences au niveau tactique. Certains joueurs ont tendances à beaucoup s’éparpiller sur le terrain ce qui a pour effet de les fatiguer de façon anticipée.

Ce qui est positif, c’est que nous allons pouvoir travailler dans ce domaine. Lorsque les joueurs auront assimilés ce que j’attends d’eux et qu’ils appliqueront mes consignes dans ce sens, alors ils devraient se sentir plus à l’aise physiquement sur le terrain pendant les matchs.

Du coté des points forts, j’ai immédiatement remarqué la convivialité et la grande solidarité de mes joueurs. Je suis certains qu’ils sont capable de tout donner ensemble pour que l’équipe atteigne ses objectifs.

 

USO : En parlant d’objectifs, quels sont tes objectifs pour cette fin de saison ? Peux-tu nous parler de ton projet pour le club ?

WF : Bien-entendu, l’objectif principal de cette fin de saison est le maintien.

Je voudrais profiter de cet entretien pour dire que je crois très fortement que notre équipe a les moyens de se maintenir. 

En regardant le classement de notre groupe, quatre équipes paraissent au-dessus du lot mais le reste du groupe est très homogène et de nombreuses équipes sont concernées par le maintien (8 équipes en 6 points).

Pour atteindre notre objectif, il nous faudra faire une bonne série et surtout gagner contre nos concurrents direct.

Je tiens à annoncer également que je serais toujours présent la saison prochaine à la tête de l’équipe quel que soit notre classement final en fin de saison et indépendamment du maintien.

 

USO : Nous avons compris au cours de cet entretien que tu es dans le monde du football depuis de nombreuses années, en tant que joueur puis en tant qu’entraineur. Tu as côtoyé un très grands nombre de joueurs. Est-ce que tu peux nous parler d’un joueur en particulier qui t’a marqué ? 

WF : J’ai été particulièrement marqué par la carrière de Didier Drogba.

Je l’ai rencontré au MUC 72. Tout de suite nous avons remarqué qu’il avait un potentiel énorme. Malgré ça il n’a jamais pu avoir sa chance mis à part quelques bouts de matchs en équipe première. L’entraineur de la réserve ne croyais pas du tout en lui, il était donc obligé de jouer la plupart du temps en équipe C …

Il a dû partir du Mans pour démontrer toutes ses qualité.

On connait la carrière qu’il a eu par la suite !!!

 

USO : As-tu une référence en tant qu’entraineur (professionnel ou amateur) ?

WF : J’apprécie énormément Olivier Pignolet (l’actuel entraineur de Sablé en National 2). Comme expliqué précédemment, je l’ai connu au MUC 72 comme joueur en réserve puis avec l’équipe professionnelle. 

Je l’ai retrouvé plus tard à Ecommoy. Il était devenu entraineur et c’est lui qui m’a fait revenir dans mon club d’origine.

En tant qu’entraineur il a gardé les qualités qu’il avait en tant que joueur, c’est un battant, un teigneux, un gagneur. Mais surtout il a toujours eu des discours fédérateurs, il sait donné à ses joueurs l’envie de tout donner sur le terrain.

 

USO : Avant de conclure cet entretien, veux-tu dires quelques mots à l’attention des joueurs, des dirigeants ou bien encore des supporters du club ?

WF : Concernant les joueurs je voudrais leur dire que tout le monde a sa chance pour joueur en A. Je donnerais la priorité aux joueurs qui seront présents aux entrainements.

J’ai une bonne relation avec les entraineurs de l’équipe B, avec qui nous échangeons beaucoup. Il y aura donc des passerelles entre les deux équipes, notamment pour les joueurs de l’équipe B qui donneront tout sur le terrain.

Concernant les dirigeants ou les supporters, le message que je voudrais leur passer c’est de garder cette convivialité qui les caractérises. On sent également que de nombreuses personnes ont l’amour du club. J’avais déjà pu m’en rendre compte par le passé, puisque j’étais venu au tournoi que le club organise tous les ans le jeudi de l’ascension et j’avais été surpris de voir autant de personnes mettre la main à la patte !! 

Dernière chose, je les invite à venir nombreux à la soirée choucroute le samedi 24 février prochain.

 

USO : Pour finir, accepterais-tu de répondre à d’éventuelles futurs questions que pourraient te poser les internautes via notre site ?

WF : Je n’ai pas encore demandé mes accès pour le site, mais dès que je les aurais je répondrais à leurs questions avec grand plaisir.

 

USO : Puisque tu es d’accord, je vais te poser la première question. Supportes-tu un club professionnel ? Si oui, lequel ?

WF : Je suis fan de Monaco depuis que je suis tout gamin. C’est Franck Dumas, qui étais défenseur comme moi, qui m’a donné envie de jouer au foot.

 

Wilfried, merci beaucoup pour ta disponibilité. Merci d’avoir accepté de répondre à ces questions. Tu as accepté immédiatement et tu as joué le jeu.

Je te souhaite encore la bienvenue à Oizé et te souhaite tout le meilleur pour cette saison avec l’équipe.

Voir également

Commentaires

OÙ SONT NOS ARBITRES?

 Samedi - Dimanche  

Christophe Hannier : 

Dimanche 15 octobre 15h00 - Stade Municipal (St Pavace)

Championnat PH - Groupe A

St Pavace AS - Ruaudin AS

 

 

Said Ali Mdahoma : 

Dimanche 15 octobre 15h00 - Stade Municipal (Aigné)

Championnat 3ème division - Poule A

Aigné AC - Conlie US B

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 15 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 18 Joueurs
  • 10 Supporters